Cabinet

Le cabinet d’avocats hached

Créé en 1998 par Maitre Rabah HACHED, ancien Directeur de Forester International LTD. Le cabinet est situé à Paris dans le 13ème arrondissement; entre Montparnasse et le ministère des finances (Bercy).

Les avocats du cabinet vous proposent de :

  • Définir avec vous vos objectifs
  • Évaluer les risques
  • Gérer ou prévenir les litiges
  • Définir avec vous vos objectifs
  • Évaluer les risques
  • Gérer ou prévenir les litiges

Nous intervenons sur l’ensemble du territoire national Français. Sur le plan international,
le cabinet est en relation d’affaires avec des correspondants avocats en Europe (Allemagne et Belgique),
en Amérique (Etats-Unis et Canada) et en Afrique du Nord (Algérie, Maroc et Tunisie).

Notre ambition ? Vous apporter la meilleure assistance sur le plan juridique et judiciaire

 

Fondateur du Cabinet

Maître Rabah HACHED
Docteur en Droit
Ancien chargé de cours
Avocat au barreau de Paris

Titulaire d’un doctorat en droit à l’université Panthéon Assas ( Paris II), Maître Rabah HACHED a prêté serment devant la cour d’appel de Paris le 18 février 1998.
Ancien Directeur de Forester International LTD, Maître HACHED est un avocat généraliste avec des compétences techniques diverses et variées.
Actuellement, Maitre Hached est président-fondateur de l’A.A.B.P, responsable de la commission ouverte internationale Euro Méditerranée, membre du Conseil Scientifique et médiateur, arbitre près la C.C.F.A

Très impliqué dans la vie du palais et excellent connaisseur de la profession, Maître HACHED est un promoteur acharné de la formation continue des Avocats.En qualité de président de l’Association des Avocats pour un Barreau Pluriel (A.A.B.P), et en partenariat avec l’école de formation des barreaux (E.F.B), il anime et intervient mensuellement dans un séminaire validant au titre de la formation continue obligatoire dans des domaines variés. (voir section actualités)

Défenseur inlassable des droits civiques depuis une quinzaine d’années, ses domaines d’expertise sont très variés. Il a dirigé et animé plusieurs séminaires et publié des articles et des rapports dans ses divers domaines d’expertise aussi bien en droit du travaildroit des affairesdroit de la médiation et arbitrage qu’en droit de l’investissement international.

A l’écoute de ses clients, Maître HACHED intervient en matière de conseil et de contentieux dans les principaux domaines d’expertise suivants : droit des étrangers, droit de la famille, droit des affaires national et international, médiation et arbitrage, droit social et droit pénal des affaires.

Membre :

– Association franco- chinoise pour le Droit économique
– Intervenant Initiadroit, Association française d’arbitrage
– Comité français d’arbitrage et Institut des droits de l’Homme du Barreau de Paris.

 

Nos valeurs et  Engagements

Disponibilité, rigueur, solidarité et réactivité forment nos valeurs et engagements :

Disponibilité   : Régulièrement, nous sommes sollicités par nos clients en vue de donner des conseils Dans un temps record comme l’exige le monde des affaires.

Rigueur              : La rigueur est une valeur attachée à l’exercice de notre métier d’avocat.

Solidarité          : La dimension humaine de notre métier est primordiale. C’est pourquoi, notre cabinet  est solidaire de ses clients en vue d’une  relation approfondie et d’un partenariat constructif.

Réactivité         :  Nous travaillons avec nos clients la maîtrise du temps, l’amélioration de la qualité et de La rentabilité.

 

Principes essentiels du métier d’avocat: Déontologie

  • UN SERMENT ET DES PRINCIPES ESSENTIELS

L’article 3 de la loi du 31 décembre 1971, modifié par la loi du 15 juin 1982, prévoit que les avocats prêtent serment en ces termes :
« Je jure, comme avocat, d’exercer mes fonctions avec dignité, conscience, indépendance, probité et humanité »
L’article 3 du décret du 12 juillet 2005, relatif aux règles de déontologies des avocats prévoit :
« L’avocat exerce ses fonctions avec dignité, conscience, indépendance, prohibité et humanité, dans le respect des termes de son serment.
Il respecte en outre, dans cet exercice, les principes d’honneur, de loyauté, de désintéressement, de confraternité, de délicatesse, de modération et de courtoisie.
Il fait preuve à l’égard de ses clients, de compétences, de dévouement, de diligences et de prudence
»

  • UNE PROFESSION RÉGLEMENTÉE

La profession d’avocat est exercée dans le respect de la loi du 31 décembre 1971, du décret du 27 novembre 1991 organisant la profession d’avocat, du décret 12 juillet 2005, relatif aux règles de déontologie des avocats et du règlement intérieur harmonisée.
Depuis le 1er janvier 1992, les professions de conseil juridique et des Avocats ont fusionné et qu’il n’existe qu’une seule et unique profession pour le juridique et le judiciaire : la profession d’avocat.
La profession d’avocat englobe en son sein tout type de structure et de mode d’exercice : cabinets individuels, grands cabinets, avocats salariés et avocats collaborateurs.
En conséquence, le conseil juridique, la rédaction d’actes et la représentation par devant les juridictions sont des activités réglementées.
Il est à noter qu’un decret du 18 février 2009 modifie la réglementation de la profession d’avocat et porte, pour cette profession, transposition de directives communautaires.

  • UN SERMENT ET DES PRINCIPES ESSENTIELS

L’article 3 de la loi du 31 décembre 1971, modifié par la loi du 15 juin 1982, prévoit que les avocats prêtent serment en ces termes :
« Je jure, comme avocat, d’exercer mes fonctions avec dignité, conscience, indépendance, probité et humanité »
L’article 3 du décret du 12 juillet 2005, relatif aux règles de déontologies des avocats prévoit :
« L’avocat exerce ses fonctions avec dignité, conscience, indépendance, prohibité et humanité, dans le respect des termes de son serment. Il respecte en outre, dans cet exercice, les principes d’honneur, de loyauté, de désintéressement, de confraternité, de délicatesse, de modération et de courtoisie. Il fait preuve à l’égard de ses clients, de compétences, de dévouement, de diligences et de prudence ».

  • UNE DÉONTOLOGIE ADAPTÉE ET INNOVANTE

>Auprès du tribunal de grande instance de Paris, les avocats sont des auxiliaires de justice, et de ce fait, ils participent à l’administration du service public de la justice. Le barreau de Paris qui représente 40% du barreau de France est dirigé par un Bâtonnier qui est assisté par 42 membres du conseil de l’ordre.

L’inscription au barreau de Paris suppose le respect des règles déontologiques, contenues dans le règlement intérieur harmonisé. Le manquement aux principes essentiels peut conduire à des sanctions pouvant aller de l’admonestation jusqu’à la radiation du barreau.

L’avocat doit respecter :

* Les droits de défense et du contradictoire ;

* La communication complète des moyens de fait et du droit suivant les règles de procédures ;

* Le secret professionnel

  • UN SECRET PROFESSIONNEL PIERRE ANGULAIRE DE
  • LA PROFESSION

L’avocat doit, dans ses rapports avec ses clients garder le secret absolu.
L’avocat doit donc, veiller à ce que la confidentialité des échanges soit respectée.
Les communications et échanges entre avocats sont par nature confidentiels.
En conséquence, l’avocat ne commet en toute matière, aucune divulgation contrevenant au secret professionnel.

 

Le Cabinet Hached à l’international